Burger léger à la courge, mâche et sauce cacahuète – Vegan, sans gluten

Bonjour,

J’espère que vous et vos proches vous portez bien, durant cette période inédite de confinement.

Cette recette pourrait être bienvenue pour apaiser d’éventuelles tensions et régaler tout le monde : il s’agit d’un burger léger et délicieux, dont la particularité est que le steak est remplacé par une tranche ronde et bien épaisse de courge cuite à la vapeur puis marinée dans des ingrédients corsés et forts en goût (tamari, vinaigre de cidre, paprika fumé).

Pour le pain, j’ai opté pour du pain de graines fait maison, auquel j’ai donné la forme ronde et assez plate d’un pain à burger, mais n’importe quel pain peut faire l’affaire.

Le burger est garni en outre avec une salade de saison (de la mâche ici), et une sauce à la cacahuète crémeuse et corsée.

On est ainsi épargné de l’effet « brique » dans l’estomac après l’avoir avalé, tout en s’étant fait plaisir 🙂

Bon courage à tous, et prenez soin de vous !

Ustensile

  • Un système de cuisson vapeur
  • Un grand plat

Ingrédients

  • 1 courge « butternut » ou « longue de Nice », ayant leur partie haute ronde et bien large
  • 1 pain à burger par personne, ici du pain de graines façonné en forme de burger
  • De la mâche, ou une autre salade au choix (roquette, pousses d’épinard, mesclun), rincée et égouttée
  • Tamari, paprika fumé, vinaigre de cidre
  • 1 c. à s. de purée de cacahuète par personne

Préparation

  1. Préparer les « steaks » de courge :
    1. Dans la partie haute ronde de la courge, tailler des tranches d’environ 2-3 cm d’épaisseur : 1 tranche par personne. Le reste de la courge peut-être utilisé pour une autre recette.
    2. Peler ces tranches, les placer dans le cuiseur vapeur, et faire cuire durant une quinzaine de minutes : la courge doit être cuite mais encore ferme.
    3. Placer les tranches de courge dans un plat assez large pour toutes les contenir sans qu’elles ne se chevauchent.
    4. Les arroser de tamari, vinaigre de cidre et paprika fumé, quantités à l’oeil ! Tourner plusieurs fois les tranches pour les enrober, puis les laisser reposer sur l’une des faces durant 15 min.
    5. Retourner chaque tranche puis laisser reposer à nouveau 15 min : on obtient ainsi des tranches de courge marinées délicieusement parfumées !
  2. Préparer la sauce :
    1. Récupérer la marinade des steaks de courge.
    2. Dans un grand bol, verser la purée de cacahuète et la marinade. Mélanger à la fourchette ou au fouet manuel, en ajoutant de l’eau petit à petit, afin d’obtenir une texture de crème mi-épaisse au goût corsé !
  3. Monter les burgers :
    1. Couper chaque pain en deux dans l’épaisseur.
    2. Tartiner chaque face d’une couche généreuse de sauce à la cacahuète.
    3. Sur la face de pain du bas, déposer un steak de courge.
    4. Recouvrir de mâche et poser la face de pain du dessus.
  4. Dégustez !

13 réflexions sur “Burger léger à la courge, mâche et sauce cacahuète – Vegan, sans gluten

  1. Bonjour Claire,

    je viens d’aller regarder ta recette de pain de graines trempées et je vais la tester car ils ont l’air rudement chouette ! De plus cela me permet de cuire à pas trop haute température au four donc pas mal pour l’alimentation que j’essaie de suivre en ce moment. Merci tout plein !
    Mélanie

    • Coucou Mélanie, ah super j’espère qu’ils te plairont 🙂
      Niveau température de cuisson, même si l’idéal serait en dessous de 100°C, je trouve que 120°C en chaleur tournante est un bon compromis, le temps de cuisson est 3 fois plus long qu’160°C mais on évite Maillard et les saveurs sont assez bien préservées.
      Bises à toi et bon week-end !

  2. J’aime beaucoup ta proposition : je trouve souvent les burgers trop copieux pour mon petit appétit, entre le pain et le « steak » (souvent à base de légumineuses et/ou de céréales…). Comme j’ai justement une courge Butternut à la maison, je vais essayer ça ! J’ajouterai peut-être un peu de thé fumé dans la marinade, pour renforcer encore les arômes de fumée.
    J’espère que tout va bien pour toi en cette période si particulière, prends bien soin de toi, à bientôt.

    • Pareil, je n’arrive jamais à finir les burgers vegan « classiques », trop lourds. Maintenant je ne fais que ceux là ! A voir hors saison des courges par quoi je pourrai remplacer le steak.
      Ici tout va bien, étant à la campagne avec un petit jardin, c’est largement supportable. J’espère que tout va bien aussi pour toi et tes proches. Prenez soin de vous !

      • Peut-être par des tranches d’aubergines ? un peu dégorgées, marinées de la même façon puis cuites au four à l’étouffé ou au grill ? Un peu comme les burgers de Portobello…
        Pour moi tout va bien aussi : je vis dans une petite ville et mon appartement est lumineux et spacieux. Belle semaine.

  3. Merci Claire de continuer à nous faire saliver via nos écrans !! ;-p
    Peut-être que ce confinement sera l’occasion pour moi de me mettre un peu plus à la cuisine ! 😉
    Bonne semaine et mes pensées solidaires dans la traversée de cette épreuve ! xx

    • Merci beaucoup Céline 🙂
      J’espère que tout se passe bien pour toi et tes proches, je t’embrasse et te souhaite le meilleur pour la suite de cette épreuve 🙂

      • Merci Claire ! La santé physique est avec nous et mes proches en date d’aujourd’hui…
        Continues à prendre soin de toi et des tiens ! xx

  4. Bonjour Claire, J’espère que pour toi, tout va pour le mieux en cette période bien singulière.
    Merci pour tes belles recettes ! Nous avons tous bien besoin de nous régaler, et particulièrement ces temps-ci ! Je testerai ta recette avec grand plaisir 🙂

    • Bonjour Chantall, c’est un plaisir de te lire, merci pour ton passage ici 🙂
      Pour moi, c’est aigre-doux en ce moment, indépendamment du Cov. Ce confinement me permet de me recentrer profondément, ce qui m’aidera sûrement à poursuivre mon chemin avec plus de clarté 🙂
      J’espère que tout va bien de ton côté. Bises à toi !

      • Merci Claire, j’espère que la douceur va vite reprendre le dessus…
        Le confinement permet cela en effet. Je te souhaite de trouver en toi l’espace et la ressource qui te permettront de dépasser les aigreurs que je te souhaite passagères… et je t’embrasse.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.