Coup de coeur – Documentaire sur les Kogis, peuple de la Sierra Nevada

Plus les années passent, plus je ressens le décalage des sociétés capitalistes avec les conditions nécessaires au bien-être humain et à son intégration équilibrée avec la Terre :

  • Pour répondre à nos besoins primaires (manger, se chauffer et avoir un toit), on est obligé de se vendre, et souvent de subir des conditions qui vont à l’encontre de ce dont notre corps et notre esprit ont besoin pour être en harmonie. Pour compenser, nous avons besoin de nous évader, de diverses manières propres à chacun.
  • Nous sommes ainsi réduits à l’état d’outil destiné à faire du profit, rendus dépendants de la société car nous avons perdu notre autonomie. Cette société est dirigée par une élite malfaisante qui décide de tout à notre place. Nous ne sommes plus libres.
  • En outre, nous avons perdu le lien avec la Terre. Par là-même, nous ne sommes plus capables de prendre soin de notre maison, et c’est le cadet des préoccupations de l’élite dominante. A mon sens, ce lien perdu fait ressentir à de nombreuses personnes un manque profond, voire un mal-être.

Dans ce contexte sociétal, le documentaire de Frédéric Lopez « Rendez-vous en terre inconnue – Thomas Pesquet chez les Kogis » m’a profondément touchée.

Les Kogis sont un peuple vivant en autarcie dans les montagnes de la Sierra Nevada.

Je n’adhère pas à tout dans leur mode de vie, notamment je trouve l’inégalité entre homme et femme trop grande, mais j’ai apprécié de nombreuses choses très positives :

  • Dans leur société, l’entraide, le partage et le respect de la nature sont le socle de toutes leurs actions et de leurs réflexions.
  • Ils recherchent l’équilibre avec la nature dans tout ce qu’ils font. Lorsqu’ils prennent pour se nourrir, se loger, se déplacer, ils compensent derrière. Ils sont en permanence à l’écoute de la Terre.
  • Ils savent que pour pouvoir vivre sereinement, ils ont tous besoin les uns des autres, ils ont besoin du groupe, car seul on n’est pas assez fort pour tout faire.
  • Amasser des richesses ne les intéresse pas, ils sont heureux en vivant de manière très simple.
  • Ils donnent beauoup d’amour, notamment à leurs enfants.

Ils ont accepté exceptionnellement de recevoir chez eux Thomas et Frédéric afin de faire passer un message aux peuples occidentaux : ils nous demandent de protéger la Terre, pour notre survie à tous. Leur seule action ne suffit pas.

Thomas a fait une excellente suggestion à ce sujet : il faudrait que toute décision prenne en compte la protection de l’environnement.

Je vous encourage vivement à visionner ce documentaire (prévoyez 2h), car même si l’on est déjà convaincu de l’urgence de prendre soin de la Terre, c’est une bonne dose de bien-être et d’ouverture d’esprit qui nous est offerte 🙂

Sylvie du blog Ô2lys a également fait un bel article à ce sujet, à lire ici.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.