Velouté exquis au céleri rave et chou frisé – Vegan, sans gluten

Voici une soupe qui peut sembler curieuse de prime abord (du céleri rave, du chou… what?!). Ne vous y fiez pas, elle est vraiment très bonne 🙂

Je me suis demandée quelle épice pouvait bien aller avec les saveurs marquées du céleri et du chou. En sentant le pot de piment de la Jamaïque, je me suis dit que ça pourrait le faire… Et ça l’a carrément fait !

C’est la première fois que je l’utilise en cuisine, je trouve cette épice extraordinaire : le piment de la Jamaïque est aussi appelé Bois d’Inde ou Quatre épices. Contrairement à ce que son nom peut laisser penser, il ne pique pas plus que du poivre. Son goût est un mélange de poivre, girofle, muscade, cannelle… La folie ! Il est très utilisé dans la cuisine antillaise autant en salé qu’en sucré.

Le piment de la Jamaïque apporte une profondeur extraordinaire et sublime les saveurs du céleri rave et du chou qui restent discrets. Il est à doser avec parcimonie pour obtenir cet effet sans que son goût prenne le dessus (comme pour la plupart des épices).

Le chou donne en outre une belle couleur verte, l’ail ajoute du peps, l’huile d’olive rehausse l’ensemble des saveurs, et les haricots blancs apportent une texture veloutée.

Je vous encourage vivement à essayer cette soupe, avec ces deux légumes de saison insolites dans ce type de recette (mais pas tellement finalement) 🙂

Enjoy !

Ustensiles

  • Un blender

Ingrédients pour 2 personnes

  • 1/2 petit céleri rave
  • 6 grandes feuilles de chou frisé
  • 100g de haricots blancs cuits
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1/2 c. à c. de piment de la Jamaïque en poudre
  • 1/2 litre d’eau
  • sel

Préparation

  1. Peler et hacher l’oignon, le mettre dans une casserole avec un petit fond d’eau. Couvrir et laisser revenir une dizaine de minutes sur feu doux, jusqu’à ce qu’il soit translucide.
  2. Pendant ce temps, peler le céleri rave, le couper en morceaux. Laver les feuilles de chou, retirer la nervure centrale dure, couper les feuilles en larges bandes. Les ajouter à l’oignon dans la casserole, avec 2 grosses pincées de sel et l’eau.
  3. Couvrir, mettre sur feu vif jusqu’à atteindre l’ébullition. Baisser alors sur feu doux et laisser cuire une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que le céleri soit fondant.
  4. Pendant ce temps, peler et passer la gousse d’ail au presse-ail, laisser la pulpe reposer à l’air libre.
  5. Verser le contenu de la casserole dans le bol du blender, ajouter l’ail, les haricots blancs, le piment de la Jamaïque, l’huile d’olive, et mixer longuement afin d’obtenir un beau velouté.
  6. Verser dans deux grands bols et déguster chaud ou tiède.

Remarques

  • On peut trouver du piment de la Jamaïque bio et moulu sur la boutique en ligne de Masalchi.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.