Tarte aux légumes d’hiver – vegan, légère et ultra fondante

Bonjour,

Voici quelques temps, je me suis lancée dans des essais de tarte aux légumes, avec pour idée d’obtenir une texture fondante mais pas lourde, un peu comme celle obtenue avec un appareil contenant des œufs, mais en version végétale. Je vous livre ici la version finale !

Cette tarte est composée d’une grande quantité de légumes finement coupés (râpés ou émincés) précuits à l’étouffée, qui sont ensuite enrobés d’un peu de farine pour apporter du liant, puis recouverts de lait végétal maison non filtré (on ne retire pas l’okara).

Vous pouvez utiliser un légume unique ou un mélange de légumes au choix, toutes les combinaisons sont possibles (c’est pratique pour terminer les légumes du panier en fin de semaine). Le résultat est bien fondant, délicieux, et léger car composé essentiellement de légumes.

Comme d’habitude, j’opte pour une cuisson douce (120°C), afin de préserver les saveurs et de limiter les sous-produits de cuisson toxiques. Je vous donne le temps équivalent pour une cuisson classique en fin de recette.

Enjoy !

 

Ingrédients pour une tarte de 25 cm de diamètre

Pour la pâte :

  • 200g de farine de petit-épeautre
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 grosses pincées de sel
  • 100 ml d’eau

Pour la garniture :

  • 700g d’un ou plusieurs légumes d’hiver (navet, chou vert, carotte, poireau, courge, potimarron, panais…)
  • 30g de flocons de petit-épeautre + 300 ml d’eau
  • 2 c. à s. bien bombées de farine de petit-épeautre ou de riz
  • 1 c. à c. rase d’épice/mélange d’épices au choix (j’ai opté pour du cumin et de la coriandre moulus, 1/2 c. à c. de chaque)
  • Sel, huile d’olive

Préparation

  1. Huiler et fariner un moule à tarte de 25 cm de diamètre.
  2. Dans le bol du blender, mettre les flocons et l’eau, laisser reposer : les flocons vont s’amollir.
  3. Peler puis tailler les légumes en julienne moyenne (carotte, courge, potimarron, navet, panais) ou en fines lamelles (chou, poireau) à l’aide d’une mandoline ou d’un robot.
  4. Dans une grande casserole, mettre 2 c. à s. d’huile, les légumes et une grosse pincée de sel. Faire cuire à petit feu et à couvert pendant 20 min.
  5. Pendant ce temps, faire la pâte : dans un grand saladier, mélanger la farine et le sel. Faire un puits, y mettre l’huile et l’eau. Mélanger afin d’obtenir une boule de pâte homogène. L’étaler au rouleau en farinant le plan de travail et la pâte, puis foncer le moule, et couper l’excédent qui dépasse des bords. Piquer la pâte à la fourchette.
  6. Préchauffer le four à 120°C chaleur tournante.
  7. Verser les légumes dans le saladier libéré, les arroser de 3 c. à s. d’huile, ajouter les épices, mélanger, goûter afin de rectifier en sel. Ajouter ensuite la farine et bien mélanger pour la répartir partout, puis verser le tout dans le fond de tarte.
  8. Mettre en route le blender quelques secondes afin d’obtenir un lait homogène, le verser sur les légumes en le répartissant bien partout.
  9. Lisser la garniture avec une fourchette, afin d’obtenir une épaisseur homogène sur toute la tarte.
  10. Enfourner pour 1h30, puis laisser tiédir avant de déguster.

Remarques

  • Vous pouvez opter pour une cuisson classique (30 min à 160°C), ou une cuisson intermédiaire (1h à 140°C).
  • Inutile de passer le lait de petit-épeautre à l’étamine, car l’okara participe à l’obtention de la texture crémeuse finale.
  • Les flocons peuvent être d’une autre céréale au choix.
  • Pour la pâte, la farine de petit-épeautre peut être remplacée par le trio sarrasin/riz/pois-chiche à parts égales pour une version sans gluten. Prévoir alors 120 ml d’eau au lieu de 100.
  • Voici quelques idées d’association de légumes :
    • courge butternut + poireau
    • carotte + navet + poireau
    • carotte + épinard
Publicités

6 réflexions sur “Tarte aux légumes d’hiver – vegan, légère et ultra fondante

  1. Si je remplace le petit-épeautre par l’épeautre tout court, j’imagine que ça fera la job pareil ?! En tout cas, cette tarte m’a l’air bien bonne ! Miam ! ;-p

    • Coucou Céline, oui oui ça fera le job, tout comme le blé 😉 Vu qu’ils contiennent davantage de gluten que le petit-épeautre, la pâte sera d’autant plus facile à étaler (le gluten agit un peu comme une colle). J’espère qu’elle te plaira 🙂 Bise!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.